/Leadership
29 09, 2017

Assises de la mobilité : feu vert pour bouger les lignes de la politique des transports

By | septembre 29th, 2017|Leadership, Leadership climatique, PostFront|0 Comments

Le 19 septembre 2017, le lancement national des Assises de la mobilité a réuni, plus de 1200 élus, services de l’État, organisations syndicales, entreprises, associations, ONG et experts autour de la ministre des transports Elisabeth Borne. Dans la droite ligne de la trajectoire gouvernementale à 2030, l’événement a donné le coup d’envoi d’un vaste processus de concertation pour identifier les attentes des citoyens dans leur quotidien et tirer le meilleur parti des solutions émergentes qui nourriront la loi d’orientation 2018 sur la mobilité. Un événement animé par Parangone aux cotés du premier ministre Edouard Philippe, de la ministre des transports Elisabeth Borne, Bruno Marzloff, sociologue, Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP, Thierry Happe, président de Netexplo, Florence Gilbert, fondatrice de Wimoov, et Bruno Échevin, président de l’Ademe […]

17 07, 2017

5 ans pour relever les 5 défis de l’eau

By | juillet 17th, 2017|Leadership, PostFront|0 Comments

Le 5 juillet 2017, la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau réunissait les principaux acteurs de la filière autour de son programme quinquénal « Cinq ans pour relever les 5 défis de l’eau ».  Un débat animé par Parangone aux cotés du Comité national de l’eau, du Conseil économique, social et environnemental, de France Nature Environnement, du Partenariat français de l’eau et du Cercle français de l’eau. […]

18 04, 2017

La France, société de confiance ?

By | avril 18th, 2017|Leadership|0 Comments

Sur le podium du manque de confiance vis-à-vis de son système, la France met en péril son leadership sur la scène européenne et mondiale et sa capacité à agir pour relever les défis qu’elle a à relever à l’échelle nationale et globale. A l’heure où le prospectiviste Jérémy Rifkin appelle à une civilisation de l’empathie pour sortir d’un monde en crise, la défiance croissante dans les relations sociales condamnerait à l’inverse à l’inaction et au repli rendant impossible l’adhésion à un projet collectif, pourtant nécessaire et salvateur. […]